FAIL (the browser should render some flash content, not this).


  • Techniques
  • Py-CGMS

Chromatographie en phase gaz couplée
à un spectromètre de masse (CGMS)


Le principe :

L'échantillon (un liquide volatil) est d'abord introduit en tête de colonne par l'intermédiaire d'une microseringue qui va traverser une pastille en caoutchouc, appelée septum, pour se retrouver dans une petite chambre en amont de la colonne appelée injecteur. L'injecteur est traversé par le gaz porteur et porté à une température appropriée à la volatilité de l'échantillon.

Ensuite, une fois rendus volatils, les différents composés de l'échantillon vont être emportés par le gaz porteur (ou gaz vecteur) à travers la colonne et se séparer les uns des autres en fonction de leur affinité avec la phase stationnaire.


La phase stationnaire peut être un liquide non (ou peu) volatil (chromatographie gaz-liquide) ou un solide adsorbant (chromatographie gaz-solide). Dans les deux cas, la phase stationnaire va provoquer un phénomène de rétention chromatographique avec les différents composés (appelés solutés). Plus le composé a d'affinité avec la phase stationnaire, plus il mettra de temps à sortir de la colonne.

A la sortie de la colonne, les composés séparés sont analysés par spectrométrie de masse. Les molécules qui arrivent à la source d'ionisation sont fragmentées en petits morceaux afin d'être détectés par l'analyseur. Cela permet de caractériser la structure chimique des molécules.

source :
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Chromatographie_en_Phase_Gazeuse


Accueil  |  La photocatalyse  |  L'entreprise  |  Domaines d'activités  |  Contacts

Titanium Innovations - Tous droits réservés  |  Mentions légales  |    English version  |  Site réalisé par Média Passion